Prêt immobilier : une remontée des taux peu flagrante

On les annonçait historiquement bas en 2016 et à la hausse depuios novembre dernier, pourtant les taux de crédit immobilier restent particulièrement avantageux pour les acquéreurs du moment. Une enquête réalisée par l’Observatoire Crédit Logement et le CSA avance ainsi un taux moyen de 1,55% pour les emprunteurs au mois de mai 2017.

Prêt immobilier : une remontée des taux peu flagrante

Après une hausse continue tout au long du premier semestre, les taux de crédit immobilier continuent on finalement stagné sur le mois de mai ! Certes, les plus beaux taux annoncés s’adressent encore aux meilleurs dossiers, néanmoins il n’est pas nécessaire de disposer de revenus extraordinaires pour obtenir un prêt intéressant. Le tout est de savoir rassurer les banques quant à sa capacité à honorer le remboursement de son prêt.

Concurrence, courtier… Obtenez le meilleur taux de crédit !

Faire jouer la concurrence en s’adressant à plusieurs banques, faire appel à un courtier pour bénéficier de son expertise et de son réseau… Autant de conseils qui vous permettront de concrétiser votre projet immobilier et de réaliser des économies.

Pour LG Courtage, une agence de  courtage en crédit immobilier,  la période est toujours propice à l’investissement immobilier : « Les médias en parlent beaucoup moins qu’en 2016. La baisse des taux d’emprunt était partout. Pourtant,  les taux d’emprunt actuels se prêtent particulièrement aux achats immobiliers. Et c’est vrai ! Très récemment, j’ai pu obtenir pour l’un de mes clients un taux de 1,5% sur 20 ans avec un dossier assez commun, des revenus moyens et un apport raisonnable. Il faut donc savoir saisir les opportunités. »

Au-delà des acquisitions, les propriétaires peuvent également tirés leur épingle du jeu et profiter des faibles taux en renégociant leur prêt immobilier.

Un marché de l’immobilier qui reprend des couleurs

En 2016, les Français avaient sus saisir les opportunités d’acquisition, ce qui avait d’ailleurs largement contribué à une reprise du secteur immobilier, en particulier dans la construction de maison individuelle, jusqu’alors en posture difficile.x. Étrangement, les acquéreurs semblent plus réservés en 2017. Cela est possiblement dû au contexte électoral dont nous sortons tous juste et que, tous les 5 ans, créé un climat d’incertitude.

Pourtant, dans le prolongement des taux d’emprunt toujours très bas, les acheteurs peuvent aussi continuer à revoir leurs ambitions à la hausse en obtenant une enveloppe plus importante qu’ils aurait pu l’espérer il y a un peu plus d’un an.

Une conclusion assez simple se présente à nous : si vous avez la ferme intention d’acheter une maison ou un appartement, n’attendez plus et lancez-vous !