Quel type de prêt choisir pour financer des travaux immobiliers ?

Publié le 27 juin 2022, modifié le 25 mars 2024 par David Rolland

De nombreux projets de rénovation de maison sont rapidement anéantis en raison des coûts qu’ils impliquent. En effet si les propriétaires peuvent payer comptant certaines réparations mineures, des travaux plus lourds peuvent se chiffrer en milliers d’euros et nécessiter un financement spécifique. C’est là que les prêts travaux entrent en jeu.

Quel type de prêt choisir pour financer des travaux immobiliers ?

    • Les prêts travaux permettent de financer des travaux immobiliers coûteux.
    • Il existe plusieurs types de prêts travaux, classés en deux catégories : les classiques et les aidés.
    • Les prêts classiques incluent le prêt personnel, le crédit affecté et les aides de l'ANAH.

  • LE PRET IMMOBILIER DECRYPTE: POUR REUSSIR VOTRE ACHAT ET DEFENDRE AU MIEUX VOS INTERETS !
  • Immobilier le guide pratique 2023

Prêt travaux : de quoi s’agit-il ?

Un prêt travaux encore appelé crédit travaux est un prêt bancaire destiné à financer des travaux dans une maison. Il s’adresse principalement aux propriétaires mais également aux locataires et permet de répartir le coût des travaux sur plusieurs mois ou années.

Vous pouvez par ailleurs utiliser un prêt à la construction pour financer de petits travaux de finition ou de rénovation ou des activités de plus grande envergure.

Il existe en fait différents types de prêt travaux qui peuvent être classés en deux catégories :

  • les prêts classiques
  • et les prêts subventionnés ou aidés

Les prêts classiques

Dans le but de financer vos travaux de rénovation, vous pouvez vous tourner vers les prêts classiques comme le prêt travaux avec Cofidis. Toutefois, là encore on discerne trois grands groupes de prêts classiques.

Le prêt personnel travaux

Un prêt personnel travaux est un type de crédit à la consommation. Avec ce type de prêt, les bénéficiaires peuvent faire usage des fonds à leur gré. En effet, l’achèvement des travaux n’est pas lié à l’obtention du prêt.

Le crédit affecté travaux

Le crédit affecté est souvent l’option principale préconisée par les banques pour financer la rénovation d’un logement. Il correspond en fait à un prêt à la consommation dont la somme ne peut être consacrée qu’à des travaux de construction. Par ailleurs, l’organisme de financement se réserve le droit d’exiger une preuve de la bonne utilisation des fonds.

Les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH)

Le prêt de l’ANAH s’adresse aux ménages les plus modestes et vise à financer des travaux dans la résidence principale. Cette aide est conditionnée par le fait que l’utilisateur reste dans la maison pendant six ans. En outre, la résidence en question doit avoir été construite il y a au moins 15 ans.

Les prêts aidés

Les prêts aidés sont accordés par le gouvernement français pour garantir l’accès à la propriété aux ménages à faibles revenus. Ces prêts offrent des taux d’intérêt et des conditions de prêt favorables.

Le Prêt d’Accession Sociale ou prêt PAS

Le prêt PAS est alloué en tenant compte de certains facteurs sociaux. Le prêt couvre les travaux de construction visant à accroître l’efficacité thermique de la maison. Le Prêt d’Accession Sociale peut être acquis auprès d’un organisme de financement ayant conclu un accord avec l’État.

Le prêt conventionné pour la rénovation énergétique ou PC

Le prêt conventionné est destiné aux emprunteurs qui souhaitent améliorer l’efficacité énergétique ou l’état de leur logement. Les PC sont octroyés par des organismes ayant signé une convention avec l’État et sont alloués sans condition de ressources. Par ailleurs, ce prêt est plafonné à un taux d’intérêt fixé par la banque et l’État.

Le Prêt épargne logement ou PEL

Le prêt d’épargne logement opère en combinaison avec un compte ou un plan d’épargne logement (CEL ou PEL). Ainsi, plus vous épargnez à l’avance, plus vous avez la possibilité d’emprunter. En outre, le montant du prêt est fixé lors de l’ouverture du PEL ou du CEL.

Comment obtenir un prêt pour rénover votre maison ?

La plupart des grandes banques et des sociétés de crédit immobilier proposent des prêts pour les travaux de rénovation à des conditions favorables. Si vous avez une bonne cote de crédit, cela vaut la peine de demander à votre banque locale ce qu’elle propose.

Il est par ailleurs possible de faire établir un devis par un prêteur en ligne ou de contacter un courtier. Ce dernier se charge de comparer les prêts de différents prêteurs et de vous proposer les meilleurs taux d’intérêt.

FAQ

Quelles sont les différentes durées proposées pour un prêt travaux immobilier ?

Les différentes durées proposées pour un prêt travaux immobilier peuvent varier selon les institutions financières, mais généralement elles peuvent aller de 5 à 30 ans. Il est important de bien choisir la durée de remboursement en fonction de sa capacité financière et des mensualités souhaitées.

Plus la durée du prêt est longue, plus les mensualités seront faibles, mais le coût total du crédit sera plus élevé. Il est donc conseillé de trouver un juste équilibre entre le montant emprunté, la durée du prêt et les mensualités à rembourser.

Comment fonctionne le taux pour un prêt travaux immobilier ?

Le taux pour un prêt travaux immobilier est déterminé en fonction de plusieurs facteurs tels que le montant emprunté, la durée du prêt, et la situation financière de l'emprunteur. Plus ces éléments sont favorables, plus le taux sera avantageux. Il est conseillé de comparer les offres des différentes banques afin de trouver le taux le plus compétitif.

Une fois le prêt contracté, il est important de respecter les échéances de remboursement pour éviter toute augmentation du taux d'intérêt.

Est-il possible d'inclure une assurance dans un prêt travaux immobilier ?

Il est tout à fait possible d'inclure une assurance dans un prêt travaux immobilier. Cette assurance peut couvrir différents risques tels que les dommages matériels, les accidents ou les incidents liés aux travaux. Il est recommandé de souscrire à une assurance adaptée pour se protéger en cas de problème pendant la réalisation des travaux.

Avant de contracter un prêt, il est conseillé de bien se renseigner sur les différentes options d'assurance disponibles et de choisir celle qui convient le mieux à sa situation.

David Rolland
Journaliste sur Obi Investissements